La posture de la chandelle / salamba sarvangasana

salamba signifie « soutenu », sarva : « tous » et anga : « membres » en sanskrit.
La posture de la chandelle

Bienfaits :

– Stimule la glande thyroïde
– Étire la nuque
– Calme le système nerveux
– Meilleure circulation veineuse (jambes, abdomen)
– Améliore l’irrigation cérébrale
– Décongestionne les organes du bas-ventre
– Soulage les hémorroïdes
– Énergisant

Contre-indication :

– Personnes qui font de la haute pression
– Affections aiguës de la tête et du cou
– Posture à éviter si vous êtes menstruée

Variations :

– On place des couvertures sous les épaules et les bras (demander à votre professeur de yoga de vous conseiller)
– En équerre avec les jambes au mur et le dos au sol (Viparita Karani)
– La demi-chandelle (bassin posé sur un bloc ou un traversin)
– Soutenez votre dos avec vos mains, mais les pieds peuvent s’appuyer au mur
– Bras le long du corps (posture avancée)

Effets thérapeutiques

La chandelle est considérée comme rien de moins que la mère des asanas ! Elle est l’une des trois postures dites royales du hatha yoga.

Les Orientaux (yogis inclus), admettent l’existence de courants positifs et négatifs (« Yin » et « Yang » des Chinois) et affirment qu’un flux d’énergie cosmique relie le ciel à la terre ; donc dans la station debout, l’homme est traversé verticalement de haut en bas. Dans les positions inversées, ce courant agit en sens inverse,  ce qui aurait un effet équilibrant chez l’être humain, le seul à se tenir verticalement, le seul aussi que ces radiations cosmiques traversent sur toute sa longeur. Cela explique aussi l’importance accordée par les yogis au maintien de la colonne vertébrale bien droite et verticale pendant le prânayama et la méditation.
– André Van Lysebeth

 

Ceci n'est pas la posture de la chandelle

Yogini : Marie-Hélène Grand’Maison
Crédit photo : Shanti Loiselle


Aimez-vous cette posture ?

The following two tabs change content below.
Gwen

Gwen

Gwen a suivi son premier cours de yoga en 2006 à Montréal. Touchée profondément (ancrage et calmage de pompon), cette discipline ne l'a plus quittée. Elle a suivi une formation de professeur auprès de Lyne St-Roch et de nombreux ateliers et cours de yoga avec Marie-Pierre Germain et de méditation avec Pascal Auclair. La pratique du hatha-yoga, l'étude de la philosophie du yoga, et surtout leur infiltration dans son quotidien, lui ont apporté de précieux bienfaits.
SHARE IT:

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>