La posture du guerrier danseur / parsva virabhadrasana

Cette posture aussi appelée le guerrier inversé ou révolté, fait souvent suite au guerrier II.
Parsva signifie « côté », virabhadra « guerrier » et asana « posture » en sanskrit.

Le guerrier danseur

Bienfaits :

– Étire le côté du torse et le bras
– Renforce et étire les jambes, les genoux et les chevilles
– Redonne de l’énergie

Contre-indication :

– Blessures à la hanche, dans le bas du dos ou à l’épaule

Variations :

– Même posture dans le haut corps mais avec les deux jambes redressées

Symbolique :

Cette posture renforce nos racines (jambes, chevilles, pieds), elle renforce notre centre et en même temps, cet ancrage constitue la fondation idéale pour déployer le haut du corps et ouvrir la région du cœur.

ceci n'est pas le guerrier danseur

Yogini : Marie-Hélène Grand’Maison
Crédit photo : Shanti Loiselle


Aimez-vous cette posture ?

The following two tabs change content below.
Gwen

Gwen

J'ai suivi mon premier cours de yoga en 2006 à Montréal. Touchée profondément par ses bienfaits physiques et psychologiques, cette discipline ne m'a plus quittée. J'ai entrepris une formation de professeure auprès de Lyne St-Roch, pionnière du yoga francophone au Québec. Puis j'ai suivi de nombreux ateliers et cours de yoga avec Marie-Pierre Germain et de méditation avec Pascal Auclair. Je m'inspire fortement de la philosophie du yoga et aussi des enseignements actuels d'Eckhart Tolle, Pascal Auclair, Christophe André, Jack Kornfield et Pema Chödrön, pour ne citer qu'eux, afin de pratiquer sur et au-delà du tapis.
SHARE IT:

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>